FATOU DRAVÉ AA 21-22

BIO

Fatou vient de Tiohtià:ke/Montréal et de Bamako, d’un point mouvant entre les deux, quelque part au milieu de l’océan.

Pas à pas, elle trace son chemin sur l’eau, la terre, laissant derrière elle une traînée de poussière rouge. Fatou se rend à la rencontre des générations passées et futures et, surtout, à la rencontre des personnes sur sa route.

Face à face, elle écoute leurs battements de cœur, décrypte leurs gestes, mémorise les reflets dans leurs yeux. Elle apprend, partage ce qui résonne.

Cœur à cœur, elle leur offre une perle de bois, puis en noue une autour de son poignet. Sculpter des masques, perle jaune. Tisser des fils, perle grise. Construire des sons, perle bleue. Chanter sans paroles, perle verte.

Perle à perle, elle continue sa route, se dirige selon les tâches de lumière sous ses paupières au réveil. Fatou cherche, peut-être, à percevoir les multiples plénitudes qui remplissent sa planète.

 

Fatou Dravé a suivi le Master en Espace et Communication à la HEAD après un Bachelor en Design Graphique à l’Université Laval. Elle créée des environnements narratifs à travers l’image, le son et le textile, explorant grâce à l’écriture et le design des enjeux liées à son héritage diasporique. Elle envisage l’utilisation d’une fiction non-linéaire comme acte de préservation. Son projet de diplôme, une installation sous forme de fragments afrofururistes intitulé I’m out of this world, I’ve left a universe raconte l’histoire d’une voyageuse dans le temps travaillant à la construction de ses propres archives. Elle compte profiter de son temps à L’Abri pour réaliser VOLUME I, lauréat du Prix d’Excellence 2020 de la Fondation Hans Wilsdorf et extension de son projet de diplôme. Perpétuant la tradition de narration orale omniprésente sur le continent africain, VOLUME I recueille le récit de cette voyageuse temporelle travers une série de pièces sonore pressée sur vinyles dans la perspective de séances d’écoute collectives.

VOIR LES AUTRES AA 21-22

X